Anarchica Index du Forum

Anarchica
Dans un monde ayant vécut trop longtemps, une population décimée aux mélanges ethniques originaux survit tant bien que mal. A vous de choisir dans quel camp vous êtes!

                
    Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Un soir d'été...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anarchica Index du Forum -> Les contes de Merlung -> Contes du matin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 14:58 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Introduction:

Un beau Soir d’été, j’avais 10 ans…
J’étais avec ma meilleure amie, Leah, on était sur son balcon, avec une bonne partie de Pictionnary…
Et je me rappelle du bon vieux temps.



J’avais 5 ans et je rentrais à l’école, je ne connaissais personne, et je repère assez vite une autre fille, seule, je décide d’aller vers elle et on commença une discussion amicale.
Très vite nous sommes devenus amis, on a joué ensemble dans la cour de récré, on partageait des jouets, on dessinait ensemble, bref, on s’amusait, et une réelle amitié était née, sans que je m’en aperçoive…


3 ans plus tard, nous nous invitâmes pour la première fois, on s’est amusés comme des fous et je regrettais déjà le moment de partir. Quelques jours plus tard, on s’était encore invités, chez moi cette fois, et cela dura comme ça un bon moment… Entre l’école où on s’amuse, la maison où on s’amuse, on commence à sentir que l’amitié est là, et qu’elle est solide !



Chapitre 1: Le début de la fin.


Et le temps passa, sans que je m’en aperçoive, j’ai 10 ans, et je me retrouve dans le balcon de Leah, en train de discuter, et de jouer au Pictionnary. Et soudain, je me rends compte de quelque chose qui marquera un énorme tournant dans ma vie, je me rends compte que, malgré notre amitié de toujours, je suis amoureux de ma meilleure amie…
Et ce qu’on pourrait penser être une bonne chose va vite tourner au cauchemar…



En effet, je me rends compte être totalement amoureux de ma meilleure amie. Il y a de quoi, c’est vrai, elle est grande, sublime, de magnifiques cheveux et yeux bruns, bref, je l’aime, et je pourrais m’arrêter là et tout lui avouer, or pour comprendre pourquoi tout sera si difficile, il faut revenir en arrière, bien en arrière…
Depuis petit j’ai toujours été très timide, j’avais beaucoup de mal à me faire des amis, et surtout, je n’avais jamais réussi à me lier sentimentalement avec une fille, j’ai toujours eu un blocage à ce niveau, et cette réputation perdurera, ruinant ma confiance en moi…


Puis, le fait qu’on soit meilleurs amis gêne…en effet, nos parents se connaissent, donc leur réaction serait….étrange, de voir de si anciens et bons amis devenir enfin plus que ça.
Enfin l’énième raison poussant à rendre cette relation impossible, l’éternelle remarque des « amis » charrieurs que tout le monde a déjà dû endurer au moins une fois dans sa vie…
Bref, sur ce magnifique balcon en été, le soleil brillait et ne la rendait que plus belle, grâce aux reflets dorés sur son visage d’ange. Je commençais déjà à penser : Comment vais-je lui dire, quand, où, comment ?
Toutes ces questions auxquelles le temps apportera la réponse…


Bref, je chasse de moi toutes ces pensées et je continue la partie, c’était mon tour.
Je suis resté tard ce jour-là, mais on a bien rigolé.
Rentré chez moi je mange, je mets mon pyjama et je fonce au lit, ne rêvant qu’à une chose, Elle.
J’y pensai toute la nuit, en m’imaginant ce que pourrait donner notre histoire, et surtout, comment tout lui dire…
J’en vins finalement à la conclusion de laisser filer le temps pour voir si l’âge aide, or c’est tout le contraire…
Etant confidents, nous nous disions tout, et lorsque, quelques jours plus tard, elle m’annonça être amoureuse de x garçon, PAF, coup de poignard dans le cœur !


C’est dur à supporter…
Cela ne dure pas longtemps, elle oublie vite cette histoire, et tout redevient comme avant…ou presque…
A 12 ans, les hormones commencent à venir, et le fait de voir cette fille que je désire depuis si longtemps si inaccessible, est une torture mentale.
J’essaie de ne rien faire, de passer outre, mais je n’y arrive pas, et je finis par profiter d’un jeu d’action ou vérité pour engager la conversation

-Dis Leah, est-ce que tu aimes quelqu’un actuellement ?
-Non Personne.
*Et PAF, coup de poignard dans le cœur numéro 2*

 On continue le jeu, elle me pose la même question, je lui dis que oui, en essayant avec quelques insinuations légères de faire comprendre que c’est elle l’être aimé, aucun résultat…
Et je continue à laisser filer le temps, et 13 ans sont écoulés, toujours rien, je ne trouve pas le courage…
J’essaie bien d’écrire des poèmes, des cartes, mais au moment de les envoyer : blocage !
Et l’année passa vite, jusqu’à mes 14 ans, et là, tout va basculer…

Chapitre 2: Le changement s'impose.

En effet, 14 ans et des hormones en ébullition, c’est peut-être ça, c’est peut-être le fait d’avoir marre d’attendre, en tout cas je rencontre une autre fille magnifique, Emma.
Elle est petite, de ma taille à peu près, blonde aux yeux bleus, très gentille et surtout très mignonne.
Ahhhh, à chaque fois que je me souviens du jour où on s’est rencontrés…


C’était en fin de 4ème, l’année était enfin finie et l’école organise une soirée piscine, 300 élèves à la piscine, c’était le bordel, personne ne reconnaissait personne, et soudain je vois Emma au loin, ses cheveux d’ange dorés, se reflétant sur l’eau était un spectacle magnifique. Probablement dû au fait d’avoir attendu autant d’années, je guète le moment propice pour l’aborder et je la vois, grelotant sortante de l’eau, et j’arrive à entendre des bribes de phrases et comprendre qu’elle a oublié son linge.
Je saute sur l’occasion et je lui propose de prendre le mien qui était sec, elle accepte et je l’enroule chaudement autour d’elle, on s’assoit sur l’herbe, on commence à discuter de tout et de rien et on rentre ensemble, je la raccompagne chez elle au cas où le froid la rendrait malade en chemin.
Sur le chemin je me dis :


-Merde, j’aurais dû tenter ma chance, une occasion en or comme celle-ci se reproduira pas si vite.
Et je rentre chez moi, seul, encore une fois.
Les vacances se passent bien, entre jeux-vidéos, plage et sport je n’ai pas le temps de m’ennuyer, ni de penser à tous ces problèmes, j’en profite pour faire de la musculation intensive et prendre des formes pour la rentrée.


3ème année, j’arrive en classe le premier jour, je regarde le plan fixe des places et je vais m’assoir, quand je remarque que la personne assise à côté de moi n’est autre qu’Emma, que j’avais rencontrée l’année passée à la piscine.
On commence à discuter de nos vacances etc.


Et de temps en temps je discute avec elle, tout en prenant garde à ne pas négliger Leah, je n’avais pas envie de perdre ma meilleure amie. Et de fil en aiguille je sens qu’il y a quelque chose entre Emma et moi, je n’hésite pas cette fois et, pendant une récréation, on est assis à côté, je me lance et je l’embrasse, sans lui demander rien, pendant l’acte je me rends compte qu’elle me renvoie le baiser qui dure assez longtemps tout de même. Et quand c’est fini, je lève les yeux et je vois Leah qui nous regarde, et qui détourne le regard dès que le mien croise le sien…


Chapitre 3: Confessions.


Trouvant ça bizarre, je me dirige vers elle et je lui demande ce qu’il passe :
Rien qu’elle me répond, je doute quand même mais je retourne vers Emma et on discute un moment avant le début des cours.
De retour chez moi, j’appelle Leah :
-Tu veux qu’on se voie cet après-midi ?
-Non, j’ai pas trop envie de sortir aujourd’hui…
-Alors tu veux aller voir un film samedi ?
-Ok ça me va.

Je suis rassuré, elle n’a pas l’air de m’en vouloir. Je décide d’appeler Emma.
-Salut Emma
-Salut
-Je voulais juste éclaircir certaines choses, Leah est simplement ma meilleure amie, rien de plus, donc j’espère que si des fois je sors avec elle au cinéma etc. ça ne te dérange pas.
-Mais non pas du tout, je comprends et je te fais confiance.

Encore plus rassuré, je retourne vaguer à mes occupations. Le Samedi arrive vite et on se retrouve là-bas, elle décide de prendre un film à suspense. Et pendant le film, lors d’une scène particulièrement violente, elle pose sa main sur ma cuisse. Gêné, je ne bouge pas, et elle commence à caresser, je pose ma main sur la sienne et j’arrête sa main. Probablement sentant ma gêne, elle enlève sa main. Après le film je décide de l’accompagner chez elle et elle décide de me parler de ce qui s’est passé au cinéma :

-Je suis désolée si tu as mal prit ça, mais j’ai bien remarqué jusqu’à maintenant tes regards vers moi, ton attitude, j’ai tout remarqué.
Elle essaie de m’embrasser, mais je la repousse gentiment et lui dis :
-Ecoute, oui je suis amoureux de toi, mais je suis avec Emma maintenant, j’ai enfin réussi à t’oublier, donc s’il te plait, laisse moi avec Emma et restons juste des meilleurs amis, d’accord ?
-D’accord.
Et on continue le chemin, en parlant comme de vrais amis, comme avant tout ça. Malgré cela, je suis presque certain que tout ne finira pas aussi facilement, car maintenant, une 3e personne est impliquée.


Chapitre 4: Une surprise inattendue...


Donc ce jour-là, je rentre chez moi, je ne sais pas trop quoi penser, ni quoi faire, je ne ferme pas l’œil de la nuit.
Le lendemain comme tous les autres lendemains se déroule normalement, école, sortir un peu avec ma copine, dormir, etc.

Et quelques mois plus tard, c’est mon anniversaire, j’ai 15 ans. J’invite donc Leah, Emma ainsi qu’un autre ami qu’on va appeler Yohan. L’après-midi se passe bien, on mange des chips et du gâteau au miel entre 2 parties de Jeux-Vidéos, puis je propose d’aller jouer dehors, ce que tout le monde accepte avec plaisir. Emma, à la surprise générale, propose une partie de foot, passion que je découvre sur le moment chez elle. J’accepte et, aussi à la surprise générale, Yohan et Leah refusent, pourtant amateurs de foot. On commence donc la partie, et un quart d’heures plus tard je détourne le regard et je vois mes 2 amis en train de s’embrasser, sur un banc !
Pris d’une jalousie, imprévisible, je tire de toutes mes forces dans la tête de Yohan, faignant un shoot accidentel. Je m’excuse et on reprend la partie. Tard le soir, je rentre chez moi et je réfléchis à tout ça, en me disant que tout ne sera pas aussi simple que ça…


J’ai été jaloux de ma meilleure amie avec un autre ami, alors que la veille je l’avais repoussée, je devine une tentative pour me rendre jaloux, et ça a marché.
Avec Emma ça dure plus longtemps que prévu, nous sommes vraiment amoureux et Leah a vite quitté Yohan, ça marchait pas.
Ma relation amicale continue avec Leah, plus forte de jour en jour, et avec Emma, entre virées Shopping, cinéma, balades, plage, week-ends aux parcs d’attractions, ce genre de choses, on ne s’ennuie pas, enfin si, un peu. 
Elle en vient lors d’une discussion, lorsque nous sommes 2, seuls, dans la chambre :
-Chéri, tu n’as pas envie de faire des choses différentes, d’essayer d’autres choses ?
-Oui, mais quoi, on a déjà fait plein de sorties, et pour aller plus loin, en voyage etc., on a que 15 ans…
-Je ne parlais pas de ça.
Et là, elle pose sa main sur ma cuisse, me regardant droit dans les yeux, je comprends qu’elle veut un peu d’affection, alors je l’embrasse et soudain sa main change d’endroit, je la sens alors...

Chapitre 5: Le lendemain.

(...) je la sens alors passer par-dessus la zone interdite, puis, probablement par gêne, se poser sur l’autre cuisse. Je comprends par là qu’elle n’est pas prête et je l’embrasse tendrement sur son cou. On reste un bon moment comme ça, entre baisers et caresses, sans voir le temps passer.
Comme d’habitude, le soir, je retrouve mon lit, qui est aussi mon coin de pensée favori, et je repense à tout ça, me disant « Est-ce que je suis prêt ? » « Est-ce que je vais la satisfaire ? » Ce genre de questions que tout le monde se pose la première fois.
Bref, rien ne sert d’y penser, je me couche et je note juste avant sur mon portable : « Demain, acheter des capotes ».
Le lendemain, c’est samedi, je me lève tard, à moitié endormi encore…
Je prends garde à ne pas réveiller ma petite sœur et ma mère qui dorment encore et je fonce me préparer un petit déjeuner. M’endormant presque sur la table, je vais me prendre une douche froide, ça fait du bien. En regardant mon portable, je me rappelle de ma note, je fonce donc faire mon jogging du samedi matin en passant au préalable au supermarché du coin.


Après mon retour, je me pose bien tranquillement sur mon ordi et j’envoie un SMS à Emma, lui demandant si elle voudrait faire quelque chose cet après-midi. Le SMS tarde à arriver, j’en profite pour me faire une Pizza en regardant le téléshopping, en pensant à ce que je pourrais lui acheter pour fêter notre premier anniversaire de rencontre, dans quelques jours…Sachant que sur ce genre de programmes on ne voit que des fers à repasser et des machines à sécher le linge, je vais pas aller loin…Elle me répond enfin me disant qu’elle aimerait bien faire un peu de lèche-vitrines. Ça ne me dérange pas, je passe la prendre après manger et on se dirige au centre-ville.
Comme d’habitude, chacun a ses rayons favoris, elle préfère aller au rayon maquillage et habits, je me dirige plus facilement vers le rayon sport et jeux-vidéos. Mais chacun accompagne l’autre dans son rayon, ça ne dérange ni l’un, ni l’autre, et ça permet de s’ouvrir aux passions de l’autre.
Un moment plus tard, je l’invite à boire un truc, on va au bar du coin et on commande chacun un Ice-Tea.
-Désolée pour hier si je t’ai mise mal-à-l’aise, mais je ne me sens pas prête…
-Ce n’est rien, prends ton temps, je ne vais pas te forcer, fais ça à ton rythme !
-Merci.
Et on repart ensemble. Une fois rentrés, j’échange quelques SMS avec Leah, décidant avec elle d’aller au Zoo le lendemain.
Et je commence à jouer aux jeux-vidéos, finissant mon Samedi comme tous les autres Samedis, en m’ennuyant…


Chapitre 6: Qui suis-je ?

Dimanche matin, je me lève, la tête dans l…les nuages. J’ai hyper mal dormi, ça m’apprendra à laisser la fenêtre de ma chambre ouverte…
Je me douche, prends mon petit déjeuner, et je vais chez Leah, pour aller au Zoo.
On s’y amuse super bien, elle a trouvé les singes très marrants. Après on est rentré, c’était déjà tard le soir.


J’avais 15 ans et j’avais une vie de jeune à peu près normale.Pas ennuyante mais à la longue, monotone. Si j’étais amoureux d’Emma et que j’avais une amie formidable, Leah, ma vie était bien mais……au fil des années, ça allait moyen. Emma l’a remarqué lors de mes 18 ans. Je lui fis part de mon désir de « me redécouvrir ». Je venais de finir le lycée et j’avais le temps avant de rentrer à l’Université. J’annonçai alors à mes parents, Emma et Leah lors de mon dîner d’anniversaire que je décidai de prendre une année sabbatique et je décide de faire un espèce de voyage à la fois touristique et religieux, n’étant pas croyant du tout, j’ai quand même décidé de passer dans les temples bouddhistes pendant quelques semaines, histoire de méditer et de redécouvrir des passions, des envies, tout ce qui pourrait rendre mon quotidien plus intéressant… 
Un voyage très intéressant, qui m’a remis les idées en place. Je me sens mieux, et je décide de rentrer chez moi. Tout le monde m’a énormément manqué. Et je prends tout de suite une décision avec Emma qui va peut-être rendre les choses plus intéressantes pour nous deux, on emménage ensemble !
On décide de prendre un petit appartement 2 pièces en centre-ville, proche de tout. Et on commence enfin la vie de couple, ayant des horaires d’études, moi en médecine, elle en droit, on se voit souvent l’après-midi et le soir et on profite un maximum. Un soir, alors qu’on a congé le lendemain, elle a un soudain besoin d’attention. Je la caresse tendrement, lorsque, par des gestes bien placés, je comprends qu’elle a enfin envie de la première fois.
On y va tranquillement, en douceur, on a toute la nuit…
On commence par des caresses sensuelles, sur les bras, les jambes, des petits baisers sur le cou, sur le ventre, puis on commence à aller de plus en plus loin, de plus en plus lents et fins dans nos mouvements, l’ambiance est au rendez-vous, on a allumé des bougies et aucune autre lumière n’est allumée, il y a une odeur de fleur de rose qui flotte dans l’air doux. Il y a un petit fond musical à peine audible, qui a l’air de nous accompagner dans nos mouvements. Lors des tendresses que nous nous apportons mutuellement, nous sommes très coordonnés, chaque mouvement de l’un se prolonge sur le mouvement de l’autre, telle une longue caresse éternelle de 2 personnes en parfaite symbiose. Après toute une nuit sensuelle, ça y est, nous l’avons fait, et c’était un instant si magique qu’il aurait mérité d’être vécu toute notre vie, et même plus.
Le lendemain, petit-déjeuner au lit pour ma chérie, toast-confiture et café au lait !


Chapitre 7 : La vie de couple.
Nous avons tous les deux dix-neuf ans actuellement et, avec nos différentes études, nous nous voyons qu’assez rarement, mais on profite un maximum, surtout le soir où on regarde des films, on va au restaurant, etc. ou le Week-End où on fait diverses sorties un peu partout.
La vie de couple, c’est comme un torrent d’eau coulant en plein été, on a beau le regarder des dizaines d’heures, on ne s’en lasse jamais.
Je pouvais passer des nuits entières à regarder Emma dormir, rêvant de notre passé et de notre futur.
Avec Leah on a continué à se voir très souvent, ce qui ne dérangeait pas le moins du monde Emma. On partageait notre attraction commune envers les jeux vidéo, on allait régulièrement à des salons, des expositions etc.
Et les années passèrent, notre amour et amitié étaient toujours aussi forts et même grandissaient de jour en jour.
Entre temps, Leah a rencontré quelqu’un elle aussi, tant mieux pour elle, ça me laissera moins de remords. Et, hasard aidant, il s’agit d’un ancien camarade de classe que je connais très bien. Donc les sorties tous ensembles se multiplient, à notre plus grand bonheur.
Si bien qu’après de longues années de couple, je prends une décision qui marquera (encore) un tournant dans notre vie. Un soir, c’était le…17 Juillet je crois. On était dans un beau restaurant au bord du lac, après une croisière romantique (on était avec Leah et son petit ami Paul aussi, mais chacun restait un peu dans son coin pendant certains moments plus…intimes et romantiques). Donc après un beau dîner tous ensembles, Paul et moi nous lançons un petit regard, détonateur du plan qu’on avait prévu, chacun se baisse devant sa chérie. Les deux filles, avec un regard mêlant curiosité, surprise, anxiété et confusion, ne bougent plus, tandis que nous deux prononçons les quelques mots magiques. « Leah/Emma, voudrais-tu m’épouser ? »
Les filles, sous le choc, acceptent néanmoins, et on passa une bonne partie de la soirée à discuter de tout ça, ensemble.
A la fin de la soirée, nous en sommes arrivés à une conclusion qui a plu à tout le monde, nos deux mariages se feraient ensemble. Symbole d’une confiance et d’une amitié éternelle.


Chapitre 8: Tous nos voeux

Blanc et Noir, les 2 forces qui s’opposent dans une lutte infernale et ancienne. 2 couleurs à la fois si loin et si proches, réunies en parfaite harmonie dans une grande salle d’hôtel, la moitié blanche représentant la pureté des mariées, leur douceur et leur finesse dans leurs gestes si élégants. La moitié noire représentant le côté sombre et mystérieux des mariés, leur force, mais aussi leur tendresse. Oui, cette salle réuni tout ce qui ne se réunit pas. Cette salle rassemble tout ce qui ne se rassemble pas. Cette salle, si grande et si belle, jonchée de tables rouges flamboyantes faisant ressortir le côté fougueux de l’amour ici présent, espacées de sorte à ne laisser qu’une croix laissant passer les mariés, symbole d’éternité. Un coin multicolore dans la pièce, salle de jeux pour les enfants, symbole de la vie et du renouveau. Je ne me lasse d’observer ces décors, débout devant l’autel majestueux se dressant au bout de la pièce, debout à côté de mon ami Paul et attendant, ensemble, l’arrivée de nos chéries. Lorsque vint le moment, tous deux faillîmes tomber en voyant la grâce des 2 êtres s’approchant de nous, Emma était ravissante, comme toujours, dans sa robe blanche légèrement rosée, s’accordant en parfaite harmonie avec ses joues, avançant calmement dans le petit couloir de 10 mètres qui, peut-être, changera toute sa vie. Son passage provoque des applaudissements du public, dès qu’elle arrive à moi, nous ne cessâmes de nous regarder, ne remarquant même d’office l’entrée en scène de Leah, dans sa magnifique robe mauve. La couleur de sa robe donne un effet de…chaleur interne, de paix et d’harmonie. Une fois chaque couple réuni, le blablabla du prêtre fini, vint le moment du baiser, chacun se tourne vers sa partenaire et l’instant tant espéré est alors accompagné par des multiples sensations, du plaisir, de l’anxiété, de la joie, bref, de l’amour, le tout accompagné par les applaudissements et les sifflements du public, et par les étincelles que produit le feu d’artifice juste au-dessus de nos têtes. Après l’instant magique, vint le tour du lancer de bouquet et de l’escorte à l’hôtel. Le lendemain, chacun part à l’aéroport, pour le voyage de noces, chaque couple, enfin chaque nouveau couple marié part de son côté.
Voyage, amour, carrière, travail, corvées, plaisir, disputes, joie, bonheur, allégresse, tristesse, doute, peur, anxiété, inquiétude, voilà ce qui revient quand on parle de vie de couple, maintenant est-ce que ce sera pareil pour nous ?
Seul l’avenir nous le dira…

Voilà, fin de la fic, j'espère qu'elle vous a plu, j'attends vos commentaires sur ce chapitre qui, malgré qu'il ne soit pas énorme, m'a vraiment demander pas mal de taff, j'ai complètement laissé voguer mon imagination, donc j'espère qu'il vous plaira ^^


Dernière édition par Hellangel le Lun 1 Aoû - 13:37 (2011); édité 13 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juil - 14:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 10:47 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Mise-à-jour de la fic.

Revenir en haut
Satomi Hiratachi
Usurpateurs
Usurpateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 157
Localisation: devant mon MacBook
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:30 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

aah, je comprend maintenant comment tu la publie la fic! xD


Elle est super, j'aime beaucup ton style d'écriture :3
_________________
Je suis tout le monde et personne à la fois!



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:34 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Merci beaucoup, pendant les vacances j'espère ajouter 1-2 chapitres par jour, selon l'inspiration du moment ^^
Et je comprends pas le "je comprends maintenant comment tu la publies ta fic" comment ça comment je la publie?


Revenir en haut
Satomi Hiratachi
Usurpateurs
Usurpateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 157
Localisation: devant mon MacBook
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:38 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

je pensais que tu la publierais comme le rp, c-a-d un post = un chapitre, je pensais pas que tu mettrais le premier post a jour a chaques fois. C'est pas mal, faut juste éviter que la fic soit trop longue sinon on risque de se paumer au bout d'un moment xD
_________________
Je suis tout le monde et personne à la fois!



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:39 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Pour ça que j'ai ajouté le système de chapitres, à chaque fois je poste en disant quel chapitre est ajouté pour pas avoir besoin de se taper toute la lecture
+tu go pas chat?


Revenir en haut
Satomi Hiratachi
Usurpateurs
Usurpateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 157
Localisation: devant mon MacBook
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:47 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

je fais un jeu sur fb c'est pas pratique le chat en même temps que le jeu xD
_________________
Je suis tout le monde et personne à la fois!



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Grimmy Nightmare
Démons du monde
Démons du monde

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 26
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 11:57 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Jolie fiction j'attend de voir la suite ^^
_________________


Revenir en haut
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 18:01 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Et UP, ajout du chapitre 3, assez court mais un un chapitre 4 plus long est prévu pour ce soir ^^

Revenir en haut
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 01:55 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Ajout du chapitre 4, avec un suspense insoutenable pour la suite!
Désolé si les chapitres sont courts, on arrive dans une partie où j'évite de me perdre en détails futiles.


Revenir en haut
Grimmy Nightmare
Démons du monde
Démons du monde

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2011
Messages: 26
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 10:11 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

C'est du beau tous ça xD
_________________


Revenir en haut
Satomi Hiratachi
Usurpateurs
Usurpateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 157
Localisation: devant mon MacBook
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 16:59 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

oh miam! je veux la suite! *0*
_________________
Je suis tout le monde et personne à la fois!



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Juil - 00:01 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Voilà, ajout du chapitre 5 ^^
désolé d'avoir fait ça comme ça, mais je garde cette scène pour plus tard ^^


Revenir en haut
Satomi Hiratachi
Usurpateurs
Usurpateurs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2011
Messages: 157
Localisation: devant mon MacBook
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 16 Juil - 13:51 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

aaaah assassin! xD moi qui bavait en allant sur le chapitre! xD
_________________
Je suis tout le monde et personne à la fois!



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hellangel
Humains
Humains

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 24
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 12:36 (2011)    Sujet du message: Un soir d'été... Répondre en citant

Yop, MàJ de la fic, première partie du chapitre un tant soit peu ennuyante c'est possible mais la dernière risque de vous plaire :-)

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2018)    Sujet du message: Un soir d'été...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anarchica Index du Forum -> Les contes de Merlung -> Contes du matin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com